Devenir ostéopathe : récapitulatif du métier et les facteurs clés de succès En quoi consiste le métier d’ostéopathe ?

Les ostéopathes sont des professionnels de santé qui traitent les maladies et les blessures. Ils améliorent la santé générale de leurs patients grâce à des ajustements pratiques de la colonne vertébrale et des articulations. Contrairement aux médecins, ils ne prescrivent pas de médicaments ou n’effectuent pas de chirurgies. Au lieu de cela, ils se concentrent sur l’augmentation du pouvoir de guérison naturelle du corps. Les ostéopathes sont des experts du système neuro-musculo-squelettique, qui comprend les nerfs, la moelle épinière, les os, les ligaments et les tendons.On les consulte souvent pour le traitement des douleurs au dos et au cou, les maux de tête, l’arthrite ou bien aussi pour la réadaptation après une blessure. Les soins ostéopathes favoriseraient la santé et le bien-être en général. C’est pour cette raison qu’un nombre croissant de personnes choisissent un ostéopathe comme première personne à aller voir.

Les tâches typiques d’un ostéopathe comprennent :

-Évaluer l’état des patients en effectuant une anamnèse ainsi qu’un examen physique. Il peut s’agir de tests de posture, de réflexes et d’analyse de la colonne vertébrale.

-Diagnostiquer les problèmes de santé

-Commander et interpréter les tests de diagnostic

-Traiter en utilisant la manipulation de la colonne vertébrale et des articulations, la thérapie par la chaleur et le froid, l’échographie, l’exercice thérapeutique, l’acupuncture et d’autres techniques.

-Conseiller les patients sur des questions de bien-être comme l’exercice, la nutrition et le sommeil.

-Envoyer le patient vers un confrère lorsque l’état de celui-ci ne semble pas traitable par ostéopathie.

-Effectuer des tâches de gestion d’entreprise comme le marketing et la supervision du personnel (s’il s’agit d’un cabinet privé).

La plupart des ostéopathes le sont au niveau global, mais certains se spécialisent dans un domaine de pratique comme la pédiatrie, l’orthopédie, la nutrition ou la réadaptation sportive.

L’ostéopathie est basée sur un modèle de bien-être de la santé humaine et du fonctionnement. Comment devenir ostéopathe ? En étant avant tout convaincu qu’un mauvais ajustement structurel des articulations et de la colonne vertébrale altère le système nerveux, causant des douleurs et des dysfonctionnements dans tout le corps. Le soulagement de ces déséquilibres améliore les capacités de guérison naturelle du corps. Ces professionnels reconnaissent également que l’infection, les blessures et les facteurs liés au travail et au mode de vie jouent sur l’état de santé humaine.

De nombreux ostéopathes sont attirés par ce métier parce qu’il privilégie les soins naturels et centrés sur le patient. Ils sont généralement fiers de guérir leurs patients sans avoir recours à des traitements invasifs. Ils aiment aussi faire partie d’un domaine de la santé bien établi avec un haut degré d’acceptation et de prestige.

Où travaille un ostéopathe ?

Environ 37% des ostéopathes étaient des travailleurs autonomes en 2012, soit à titre de praticien solo ou de copropriétaire dans un cabinet de groupe. La plupart des autres travaillent pour des cabinets d’ostéopathie, des cabinets de médecins, des hôpitaux, des centres de santé holistiques et des écoles d’ostéopathie.

Les ostéopathes indépendants jouissent d’une grande liberté pour fixer leurs propres horaires de travail. Environ un tiers des ostéopathes travaillent à temps partiel. Cependant, il est courant pour ces professionnels de travailler quelques heures le soir et la fin de semaine pour arranger leurs patients.

Quelles sont les clés du succès de l’ostéopathe ? Les compétences et qualités nécessaires pour réussir ?

Selon ce blog sur les formations, les facteurs déterminants pour devenir ostéopathe sont :

1/ Aptitudes en relations humaines et en communication

L’ostéopathie est une discipline très sociale et axée sur le patient. Les ostéopathes passent beaucoup de temps à écouter attentivement leurs patients, ce qui les aide à déterminer les causes sous-jacentes possibles des problèmes de santé. De plus, le fait d’être chaleureux et agréable aide l’ostéopathe à attirer et à faire revenir les patients. Lorsqu’ils ne travaillent pas avec leurs patients, les ostéopathes doivent travailler avec leurs collègues, leurs assistants et le personnel de bureau.

2/ Empathie et compassion

Les ostéopathes aiment promouvoir la santé et soulager la douleur. Ils s’occupent souvent de personnes en détresse physique et émotionnelle.

3/ Prise de décision

Les ostéopathes s’appuient sur de solides connaissances cliniques pour diagnostiquer des états  complexes et créer des plans de traitement appropriés. Ils doivent également savoir quand adresser un patient à un médecin pour un traitement.

4/ Le goût du détail

Le diagnostic ostéopathique dépend de la capacité à détecter de petites irrégularités dans la colonne vertébrale et les articulations. Ces professionnels doivent également être à l’affût de changements subtils dans l’état des patients qui pourraient signaler la nécessité d’un niveau de traitement plus élevé.

5/ Dextérité et santé physique

Les ostéopathes ont besoin d’une bonne coordination mains-yeux et de force pour offrir des thérapies pratiques. Le travail peut aussi être très physique et peut impliquer de longues périodes  debout.

6/ Gestion de l’entreprise

En plus de fournir des soins cliniques, les ostéopathes autonomes doivent être à l’aise pour diriger tous les aspects d’un cabinet et superviser leurs employés.